La science et la diplomatie de la santé globale pour prévenir et combattre les pandémies : Opportunités et défis pour One Health

Mardi 3 mai 11.00

Salle E

En anglais

Date

Mardi 3 mai 11.00

Présentation

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence l’interconnexion entre les humains, les animaux et l’environnement ainsi que les vulnérabilités de notre société et de nos systèmes de gouvernance face aux maladies infectieuses émergentes. L‘Alliance Quadripartite pour «Une seule santé» (FAO, OIE, PNUE et OMS) et le  Groupe d’experts de haut niveau sur l’approche «Une seule santé» (OHHLEP) appellent à une amélioration de la collaboration, de la communication, de la coordination et des capacités aux niveaux mondial et national entre les secteurs humain, animal et environnemental, les disciplines et la société.. La perspective d’un traité sur les pandémies offre l’occasion de renforcer et de repenser le rôle de la science et de la diplomatie en matière de santé mondiale afin de prévenir, de préparer et de mieux répondre aux épidémies et pandémies émergentes en utilisant l’approche “«Une seule santé».

Cette session va aborder la manière dont les approches systémiques, intégrées et intersectorielles dans la science et la pratique de la santé mondiale (c’est-à-dire «Une seule santé») peuvent soutenir les relations internationales, la coopération et la diplomatie (Science for Diplomacy), et comment la diplomatie et la coopération internationale peuvent contribuer davantage à la recherche et à l’action «Une seule santé» (Diplomacy for Science) en Suisse et dans le monde.

L’objectif générale de la session est de mieux comprendre comment les stratégies de science-diplomatie liées à «Une seule santé» pourraient contribuer à renforcer la coopération entre lespays et les secteurs pour améliorer la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies.

 

Moderateur

Nicolas Seidler
Geneva Science Policy Interface, Université de Genève

Orateurs

Maxime Stauffer
Geneva Science Policy Interface, Université de Genève
Niccolo Iorno
Swiss Federal Department of Foreign Affairs
Catherine Machalaba
One Health High Level Expert Panel
EcoHealth Alliance
Martin Mueller
Geneva Science and Diplomacy Anticipator
Rafael Ruiz de Castaneda
Université de Genève
Erika Placella
Agence suisse pour le développement et la coopération